Pour l’amour des rillettes, avec moins de gras.

Quantité

1 kg 

Temps de préparation

30 min

Temps de cuisson

12 heures

Introduction

Les rillettes… Cette viande cuite durant des heures dans la graisse (un peu… si si ! Mais c’est tellement bon…) est un régal pour les papilles !
Gros inconvénient pour ma part : celles que l’on trouve dans le commerce sont souvent très très grasses.

Il y a plusieurs façon de les cuire :

  • Dans une marmite à feu très très doux
  • Dans un « slowcooker » qui va faire la même chose mais en électrique,
  • Sous vide, nous allons nous concentrer sur cette technique dans cette recette.

Pourquoi sous vide ?

  • On conserve absolument tous les arômes, pour une texture unique.
  • Pas d’évaporation du jus, donc pas le besoin de mettre beaucoup de gras ou rajouter du liquide pour éviter que la préparation ne sèche pendant la cuisson.

Ingrédients

Recette de base…

Pour environ 1kg de rillettes

  • 800gr de viande maigre (porc (épaule, poitrine, talons de jambon…) ou canard (filets))
  • 200gr à 300gr de graisse de porc ou de canard
  • 200gr d’oignon (la moitié d’un gros oignon)
  • Assaisonnement :
    • 5gr de sucre blanc
    • 16gr de sel
    • 3 grammes de poivre noir
    • 5cl de vin blanc (1 bouchon)

On peut aussi ajouter…

  • Des herbes
  • D’autres épices (à peser au kg de viande !)

En charcuterie, on joue en finesse : tout se pèse.

Les charcuteries assaisonnées « au pifomètre » présentent de plusieurs désavantages :

  • Difficile d’être répétable au fil des essais/productions
  • On a vite fait de se retrouver avec un assaisonnement « trop ou pas assez ».

C’est pourquoi en charcuterie je pèse absolument tout ce que je fais.

J’utilise un fichier excel pour mes propres recettes. Il m’aide à être précis et ne pas faire d’erreur de dosage dans les fabrications.

Remplissez les informations pour le recevoir par e-mail dans la minute qui suit !

La recette pas à pas

PRéparation

Couper en dés

  1. La viande de 3/4 cm de côté
  2. Le gras de 2/3 cm de côté.
  3. Les oignons de 1cm de côté

Précuire

Allumer un fait tout à feu vif. Mettre la moitié du gras Une fois un peu fondu, il commence à chanter, ajouter les oignons. Faire dorer le tout en remuant souvent

Ajouter le sucre

Continuer de remuer pour bien répandre uniformément.
Laisser caraméliser

Déglacer

Verser le vin blanc et continuer de remuer
Baisser le feu
Continuer de travailler la mixture encore 2/3 minutes
Couper le feu, laisser refroidir

Assaisonner

Mettre les épices sur la viande avec l'autre moitié de gras.

Mélanger

Verser le contenu du fait-tout sur la viande assaisonnée
Bien mélanger
Les premier arômes de vos futures rillettes s'expriment déjà!

/

Mettre sous-vide

  1. Retrousser l'ouverture du sac (pour éviter que la préparation ne vienne salir l'état de surface et altérer la qualité de la soudure)
  2. Remplir le sac avec la préparation
  3. Etaler uniformément puis souder le sac
    Une double soudure est vivement recommandée

Cuisson

Cuisson sous-vide

Cuire 12 heures dans un bain à 85°C

Malaxage et équilibrage

Filtrer

Ouvrir le sac et le vider dans une passoire au dessus d'un saladier.

Humez le doux parfum qui sort du sac... ce sont vos rillettes !

 

Equilibrer la consistance

C'est là un des intérêts des rillettes sous vide : le contrôle de la consistance et du taux de gras.
Nous allons maintenant calculer la partie de jus à réinjecter pour obtenir la consistance finale.

Tarer la balance avec un récipient, puis y mettre uniquement la partie solide.
Noter le poids, pour appliquer cette formule :
(Poids solide/(1-%de solide du mélange final))-Poids solide = Quantité de jus à rajouter.

 

Personnellement, j'applique en fonction de la graisse :

  • De porc : une proportion de 20% de jus.
  • De canard : 30% de jus.

Libre à vous d'ajuster selon vos goûts, et le taux de gras de votre viande de départ.
Ne vous fiez pas trop à la consistance à chaud, car elle changera une fois les rillettes froides.

Tarer une nouvelle fois la balance avec un autre récipient, y mettre la quantité de jus désiré.
On peut constater que le gras reste en surface, et le bouillon de viande avec les épices est en dessous.
Je mélange toujours mon jus avant de le prendre à la louche afin de :
Limiter le taux de gras
Conserver un maximum d'épices (et de goût)

NE PAS JETER LE RESTANT, on en parle un peu plus tard...

Malaxer la partie solide

A la main, avec un presse purée ou avec la feuille du robot.
Les fibres vont se défaire, pour donner cette apparence de rillettes.

Réinjecter le jus

Mélanger le tout.
Voilà vos rillettes !

Conditionner

Une petite stérilisation ?

Pour manger plus tard ou pour offrir, laissez-vous guider pas à pas pour stériliser vos rillettes.

Que faire du reste du jus de vos rillettes ?

On peut constater 2 phases dans le jus : le gras et le bouillon avec les épices.

Plusieurs solutions :

  1.  Faire une soupe avec le mélange entier. En hiver, ça tient au corps !
  2. Mettre le jus au frais pour figer le gras. Séparer les 2 phases. Utiliser le bouillon pour faire une soupe ou un bouillon de cuisson, et le gras pour sauter des légumes. Goût garanti !

Parcourez les autres recettes !

Bérets basques – 5 clés pour un visuel au top

Le béret basque ou saucisson basque. L’assaisonnement est important et surtout le procédé pour un rendu final au top. Découvrez les clés ici !

Tarte aux poireaux & fenouil

La tarte aux légumes, le classique intemporel qui plaît à tout le monde. Dans cette article la tarte (ou quiche) aux poireaux. A vos fourneaux !

Gâteau au Chocolat léger

Les gâteaux au chocolat c’est bon mais c’est souvent gras, sucré. On peut en réalité utiliser d’autres ingrédients. Découvrez ici le secret!

Nuggets de poulet à la poêle

Juteux, tendres, goûtus, naturels et rapides à préparer… Découvrez comment faire des nuggets pour le plaisir des grands comme des petits !

Travers de porc sous-vide

Cette recette de travers de porc allie deux cuissons : sous-vide et barbecue. Fondantes, caramélisées… un régal pour les papilles!

Mousse au chocolat aux éclats

Le dessert ultra simple et Ô combien efficace : la mousse au chocolat. Je vous partage comment la préparer et la rendre unique.

Cours de charcuterie à la campagne chinoise

La cuisine c’est aussi des rencontres. Petit séjour dans la campagne chinoise. Au programme : retrouver la nature, et faire des charcuteries.

Pâté de campagne maison

Comment faire son pâté maison ? Suivez cette recette pour faire votre propre pâté de campagne. Simple, rustique… et tellement bon !

Vermicelles sautées aux crevettes

Les vermicelles sautées (炒粉丝, « chao fen si »), un classique de la cuisine chinoise.
Une de mes recettes préférées qui ne prend qu’une dizaine de minutes à faire.
On retrouve ce plat dans quasiment toutes les régions de Chine. Le concept reste le même, seuls les ingrédients et assaisonements vont varier en fonction du style local. Fruits de mer, viande, épicé ou non…

Sauce Tomate Maison Personnalisée

Découvrez ici pourquoi et comment faire votre propre sauce tomate maison. Stockez-la pour le reste de l’année si vous le souhaitez !